Baptême et montée de nos cloches

Nos deux cloches sont arrivées le jeudi 26 avril et ont été installées délicatement par les spécialistes d’Art Camp dans leur berceau double au pied de l’autel de l’église Notre-Dame de Bonne Nouvelle de Damgan.

JL 20 28 av 18

Aussitôt, les visites ont commencé à se succéder pour admirer les deux “petites“. Leur poids de naissance (450 kg et 300 kg) n’évolueront pas car elles ont été accordées à vie sur les harmoniques de “Paule“, la rescapée de 1931 qui a assurer seule les sonneries en l’absence de ses sœurs. Les admirateurs se sont ainsi succédés pendant 3 jours jusqu’au baptême du 29 avril.

La préparation du grand jour

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses personnes et associations se sont afférées aux décorations de l’église et à la confection des habits de baptême des cloches. L’équipe liturgique de la paroisse et la chorale du doyenné – organiste, animatrices de chant, cheffe de chœur… – ont multiplié réunions et répétitions pour une belle cérémonie.

Pour la procession d’ouverture, il était nécessaire de bien coordonner sonneurs, costumes bretons de l’association, anciens combattants, élus, porteurs de bannières, cortège des servants d’autel, clergé…

En fait, c’est une grande partie de la commune qui s’est mobilisée pour que ce grand jour du baptême soit une belle fête.

La procession :

Les sonneurs ouvrent procession au milieu d’une foule nombreuse qui s’était massée sur le parcours.

Parmi les bannières des paroisses du doyenné, l’une d’entres elles se distingue des autres : la “bannière des filles“ restaurée pour l’occasion, éclatante de blancheur et de broderies dorées.

Autrefois dans chaque paroisse, les groupes des filles et des garçons avaient chacun leur petite bannière portée par deux enfants.

On fait tinter les cloches :

La tradition veut qu’à la fin de la célébration, l’évêque, le parrain et la marraine fassent tinter les cloches par trois fois. Ensuite, les personnes présentes sont également invitées à faire “chanter“ les cloches, en commençant par Mr le Maire, Jean-Marie Labesse, la sénatrice Muriel Jourda, Le Père Jean-Eudes Fresneau, curé doyen, le Père Ephrem Laleye, Mme de Château-Thierry de la Commission diocésaine d’Art sacré, Mr Picaud de la Fondation du Patrimoine, Mme de Charette Présidente de l’Association Damgan, Histoire et Patrimoine, Rémy Delattre et Jacques Laffuge de la Commission « Restauration des cloches », les élus etc.

Au son de ces nouvelles cloches qui s’éveillent à leur nouvelle mission, l’assemblée applaudit de joie après une si longue attente et tous les efforts déployés.

Emotion, joie et émerveillement devant la beauté de la cérémonie et des cloches elles-mêmes rendent cette journée inoubliable pour ceux qui ont eu la chance d’y participer.

L’association s’efforcera de mémoriser les témoignages de cet évènement historique pour la commune et la paroisse et de les partager avec le plus grand nombre.

Clôture de la fête en musique

Le Chœur d’Homme d’Anjou a accepté avec joie de venir participer à la fête des cloches.

Chants sacrés de diverses religions et de divers pays, puis “les 3 cloches“ d’Edith Piaf ont enchanté le public qui a une fois de plus rempli l’église pour le douzième concert au profit de “Pape François“ et de “Rosalie…Maëlle“.

La montée des cloches

Nos deux cloches ont du attendre quelques jours avant de rejoindre leur emplacement définitif. En effet, il fallait installer le mécanisme de commande pour l’activation des sonneries.

Pape François arrive à sa destination JL 3

Les toutes jeunes « Pape François » et « Rosalie, Jeanne, Vincente, Joseph, Maëlle » ont rejoins le 16 mai dernier la vénérable cloches « Paule » restée seule depuis le 21 décembre dernier et qui avait vaillamment assuré la mission campanaire durant les travaux. C’est en fait le 20 mai, jour de la Pentecôte, que les trois cloches réunies ont pu enfin sonner à toute volée à la plus grande joie des damganais et plus particulièrement des bénévoles qui s’étaient investis dans le projet..
Montée de Rosalie, Maëlle à gauche et Pape François
Montée de Rosalie, Maëlle (à gauche) et Pape François (à droite).
Après deux ans d’efforts, l’association peut se féliciter d’avoir pu contribuer dans une large mesure à la restauration des cloches.
La souscription animée par l’association a permis de collecter 15 000 € sur le compte de la Fondation du Patrimoine. Par ailleurs, les diverses manifestations organisées par l’association (12 concerts, 2 ventes de chocolats, une exposition vente de tableaux offerts par des peintres régionaux…) ont rapporté 5 000 € qui seront reversés à la municipalité de Damgan.
Que les nombreux bénévoles de l’association et tous ceux qui ont participé d’une manière ou d’une autre au projet soit chaleureusement remerciés.

Revue de presse:

Concernant le baptême:

logo-telegramme

ouest france logo

Concernant la montée:

logo-telegramme

ouest france logo
Rosalie et Pape François
Rosalie et Pape François

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =