Histoire de la balise de Kervoyal

La balise de Kervoyal fait partie du paysage damganais, c’est un repère pour les Kervoyalais qui sont y très attachés  depuis des années. Bien sûr au fil du temps, elle rencontre de nombreuses évolutions…

En fin d’article vous retrouverez quelques photos et illustrations de la balise.

La balise, jour de grande marée
La balise, jour de grande marée

 

Petit rappel sur les balises:

P1110733bbb001
Jour de tempête…

Il existe plusieurs types de balise.

Les balises latérales indiquent le coté tribord ou bâbord de la route à suivre, ou la limite d’un chenal d’entrée de port.

Les balises de danger isolé sont utilisées au large pour signaler un danger non visible. Par exemple, une épave ou un rocher.

Les balises d’eaux saines indiquent les eaux profondes, c’est-à-dire là où il n’y a pas de danger pour la navigation.

Les balises cardinales indiquent un danger au large des côtes. Elles portent le nom du secteur dans lequel il convient de passer.

Les marques spéciales signalent des zones à éviter : zones d’élevage, zones d’exercices militaires, zones de câbles sous marins, zones de dragage…

 

La balise de Kervoyal:

Plan extrait du livre: "Le grand livre de Kervoyal", par Mr Pierre Carlier.
Plan extrait du livre: « Le grand livre de Kervoyal », par Mr Pierre Carlier.

On sait qu’en 1872, la balise n’est alors qu’une perche noire plantée sur ce qu’on appelle l’Isle de Kervoyal ou la «Pointe Noire » au XVIIIème siècle.

En 1881, l’accord est donné pour construire la balise qui sera alors achevée en 1882.

A ce moment elle est entièrement peinte en noire avec un voyant cylindrique lui aussi peint en noir.

En 1910, la balise est maçonnée c’est à dire qu’elle n’est plus une balise flottante mais faite en béton.

En 1936, un accord uniformise le système de balisage maritime. Il ne sera pas mis en place avant la fin de la seconde guerre mondiale. La balise de Kervoyal devient donc une balise dites cardinal sud.

Elle est alors peinte en rouge avec une bande horizontale blanche et deux triangles inversés rouges.

Rare (unique) photo de la balise datant d'avant 1977 et en couleur. Elle provient de la collection de Madame Joëlle Froment que nous remercions chaleureusement pour l'avoir partagé.
Rare (unique) photo de la balise datant d’avant 1977 et en couleur. Elle provient de la collection de Madame Joëlle Froment que nous remercions chaleureusement pour l’avoir partagé.

En 1967, le système de balise est uniformisé internationalement. Seul les balises latérales vont changer de couleurs.

Jour de brume...
Jour de brume…

Mais en 1977, le système international va changer, décidant de diviser le monde en zone A et zone B. Les eaux de la France font parti de la zone A.

La zone B est constitué des eaux du continent américain (et donc de la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, et de St Pierre et Miquelon), ainsi que du Japon, de la Corée, et des Philippines.

Ce nouveau système va donner à la balise de Kervoyal une toute nouvelle couleur. Désormais elle sera noire dans sa partie inférieure et jaune dans sa partie supérieure. Elle garde les deux triangles inversés mais ceux ci vont devenir noirs.

En 1987, on rajoute un système lumineux qui se dirige vers l’entrée du chenal de la Vilaine.

 

 

Quelques photos:

P1290455 v2
Retour en pêche en été…

 

La balise au printemps...
La balise au printemps…
balise at fishing
Photo inattendue offerte par « At Fishing » sur Facebook!
P1090185
La balise en hiver…

 

Quelques tableaux:

Nous profitons de l’occasion pour remercier notre artiste kervoyalais, DEGAST’ (de Kervoyelles, Grande rue de Kervoyal) qui nous a proposé plusieurs de ses œuvres, dédiées à la balise, pour illustrer cet article. Vous reconnaitrez le dessin qui figure sur le panneau qui précède le moulin et qui indique Kervoyal! (le dernier, en bas à droite).

degasr balise 01003 degasr balise 02004

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *